Galerie photos Devenir bénévole Plan du site
 Rechercher    

En 2004

Editorial de Catherine

Au terme de cette importante année 2004, durant laquelle la poursuite d'un rêve s'est concrétisée par la construction d'un deuxième bâtiment, permettez-moi d'adresser, tout d'abord, un grand et chaleureux merci à vous tous, généreux donateurs et donatrices, parrains ef marraines de nos petits orphelins. C'est grâce à votre indéfectible et précieuse générosité, à vos dons, à votre soutien, à vos encouragements et à vos parrainages que notre belle œuvre en Inde du Sud peut aller de l'avant et offrir un peu de joie et de bonheur à nos enfants.

Oui, mes chers amis, nous progressons dans la tâche que la Fondation s'est assignée. Aujourd'hui, 55 enfants ont trouvé un toit à la maison du bonheur, soit une augmentation, en une année, de près de 15 petits et jeunes adolescents et adolescentes. Ceux-ci sont encadrés par 7 personnes de jour, 1 jardinier et 1 gardien de nuit. Vous pouvez imaginer ce qu'il faut comme énergie pour gérer une œuvre de cette importance. Il y a beaucoup à faire, aussi bien sur place qu'ici en Suisse. Les frais de gestion ont, eux aussi, passablement augmentés, passant à 2 000 francs par mois, seulement pour la gestion courante. Mais grâce à vous, nous allons de l'avant et faisons face.

 

La vie à l'orphelinat

Comme cite plus haut, ce sont quelques 55 enfants qui illuminent maintenant les couloirs de la maison du bonheur. Nous avons le plaisir de vous faire part des excellentes notes et du très bon niveau scolaire de nos enfants scolarisés dans une école privée du village. Leurs professeurs sont très satisfaits. Ici aussi nous devons assumer les frais de leurs uniformes scolaires qu'ils/elles portent chaque fois qu'ils/elles vont à l'école. Il faut pratiquement les renouveler chaque année.

Deux jeunes filles de notre orphelinat sont maintenant en apprentissage : Sheela aimerait devenir institutrice alors que Shabeena fait des études d'infirmière. Pour celle-ci, nous avons pris en charge son uniforme et divers accessoires.

Uma, notre pensionnaire sourde et muette, s'est installée récemment au village avec son nouveau mari. Elle s'est, en effet, mariée avec un jeune homme des tribus Adivasis, comme elle. Nous avons assisté à un magnifique mariage. Uma restera cependant active à Happy Home où elle pourra exercer différentes tâches et obtenir, ainsi, un petit revenu.

L'année 2004 est naturellement une grande année puisque c'est celle de la construction du nouveau bâtiment. Il est maintenant terminé et l'inauguration officielle a eu lieu lors du dernier séjour de Catherine en Inde, en mars dernier, en présence des autorités et de la population. Ce fut une belle fête à laquelle tous les enfants et le personnel ont participé. Le nouveau bâtiment, baptisé « Butterfly » (papillon) est une magnifique construction de 35 mètres de long. Il comprend un grand dortoir de 40 lits superposés, équipé de toilettes, douches et lavabos. Nous avons éqalement aménagé une chambre avec douche pour accueillir les bénévoles qui viendront nous aider sur place, une salle de réunion ainsi qu'une grande pièce qui fait office de cuisine et de salle de couture.

Ainsi, pour la première fois les enfants ont pu dormir dans de vrais lits. L'achat de ceux-ci, de matelas, de coussins, d'armoires et de couvertures a coûté quelque 12 000 francs.

Nous espérons que bientôt nous pourrons installer l'énergie solaire afin de compléter le confort du bâtiment et des enfants qui auront enfin des douches chaudes.

 

Les projets futurs

Après la construction du nouveau bâtiment, 2005 devrait être une année un peu plus calme, bien que... Nous envisagions la construction d'une barrière solaire électrifiée pour protéger les enfants, le personnel et les plantations contre les éléphants.

Le premier bâtiment aurait aussi besoin d'être rénové, notamment au niveau de la peinture et du carrelage. Il faudrait également construire un abri pour le rangement des vélos et des outils de jardinage et aménager l'atelier de couture et la buanderie. Enfin, nous prévoyons d'effectuer des sondages pour éventuellement creuser un puits et assurer ainsi un approvisionnement en eau suffisant pour tout l'établissement.

En automne 2005, nous aurons le plaisir d'accueillir un groupe- de jeunes des paroisses catholique et protestante de Porrentruy. Une vingtaine de filles et de garçons ainsi que deux accompagnateurs viendront sur place pour participer bénévolement à des travaux de peinture et autres petits boulots. D'ores et déjà merci à eux et bonne chance.

 

Les visites sur place

Cette année, nous avons eu la chance d’accueillir quelques invités à l’orphelinat.

Tout d’abord, Nicole, Elodie et Liliane, amies de Catherine de par le yoga, ont eu la joie de rencontrer les enfants d’Happy Home juste après la construction du second bâtiment. En échangent de l’apprentissage des puzzles, des dominos et du dessin, les enfants leur ont appris à danser et à pratiquer le yoga à leur manière. Elles ont aussi eu la chance de participer au marriage d’Uma, portant l’habit traditionnel du pays, le sari.

Ensuite, Hannah Simon s’est rendue à Happy Home au mois de décembre 2004. A 18 ans, elle débutait un voyage de 8 mois à travers le monde par un séjour de 3 mois et demi en Inde. Elle a pu apprécier la joie de vivre et les sourires inégalables des enfants de l’orphelinat.

 

Fondation Aurore Happy Home - Rue Pierre Pelée 98 - 2904 Courtedoux
Tél. 032 466 40 42 -
CMS-Light v2.0 © www.WebExpert.ch