Galerie photos Devenir bénévole Plan du site
 Rechercher    

En 2016

Editorial de Catherine

En 2016, nous avons enfin obtenu du gouvernement la licence d’enregistrement de notre orphelinat : il reconnaît sa néces­sité. L’enregistrement est établi pour cinq ans et sera ensuite re­nouvelé.

Depuis des années, nous pour­suivions aussi des démarches ad­ministratives pour l’obtention d’un numéro bancaire important appelé le FCRA qui permet de légaliser le passage de l’argent en Inde. Pas facile, mais enfin re­çu!

En quelques mois, tout s’est décanté, pour notre plus grande joie. Moins de stress, moins de menaces pour les enfants et notre orphelinat, et enfin une recon­naissance du bien fondé de l’ins­titution.

Le gouvernement et les habitants de la région disent que notre institution est la mieux te­nue des Nilgiris. Ils considèrent notre Fondation comme un exemple pour le bien­être des en­fants, la propreté du lieu et sa gestion.

Cette année, treize en­fants ont rejoint Happy Home. Quant aux adolescents et jeunes personnes de seize à dix­-huit ans, ils vont à l’université ou font un apprentissage. C’est pour nous un bonheur de les voir s’épa­nouir. Durant les vacances sco­laires, ils reviennent à Happy Home, heureux de se retrouver, comme une grande et belle fa­mille.

A vous marraines et parrains, sponsors et donateurs, merci du fond du cœur.

Merci de nous accompagner depuis des années, de nous sou­tenir et de donner une chance à ces enfants de devenir des femmes et des hommes respon­sables de leur destin.

 

A l'orphelinat

Durant cette année 2016, ce ne sont pas moins de 13 enfants dans le besoin qui ont été intégrés à Happy Home. Une bonne partie d’entre eux vivaient dans la ré­gion de Gudalur, à quelque 45 minutes de Masinagudi, et c’est sous l’impulsion d’un professeur d’une école gouvernementale, connaissant leur situation de vie, qu’ils nous ont été présentés. Nous espérons du fond du cœur que tous ces enfants venant de situations difficiles pourront retrouver équilibre et paix dans la Maison du Bonheur.

Concernant les départs en études, 5 jeunes filles ont terminé leur formation de base à la GRG School de Vazhaithottam (12ème Standard). Elles partent donc continuer leur formation au Collège de Gudalur. 4 filles vont elles partir pour le Collège Polytechnique de Mettupalayam pour y effectuer un Diplôme en domaines techniques. Il est en effet possible d’effectuer cette formation dès la fin de la 10ème Standanrd. Nous leur souhaitons bonne chance pour la suite de leurs études.

Enfin, notons encore que 8 jeunes ont terminé leurs études universitaires, tous au SNS Collège de Coimbatore. Nous leur souhaitons tout le meilleur pour la suite de leur vie, en espérant que la formation qu’ils ont pu suivre leur ouvrira les portes d’un futur professionnel radieux.

 

Concernant les projets en cours, une classe d’informatique, ou « Computer Class », est sur le point d’être lancée. Elle permettra aux enfants et jeunes d’Happy Home ainsi que des villages alentours d’acquérir des connaissances de base en informatique. Les ordinateurs seront en effet achetés au début de l’année 2017. De plus, nous espérons pouvoir ouvrir une école de couture pour apprendre aux villageoises à coudre et éventuellement créer un atelier et donc des emplois dans le futur.

 

Expo-photos à la Galerie du Sauvage de Porrentruy

Trois jeunes Jurassiennes, Margaux Rose, Kathia Schaller et Fiona Bregnard, ont décidé dans le cadre de leur projet de maturité Santé Social de soutenir la Fondation Aurore Happy Home. Elles ont tout d’abord fait partie du groupe s’étant rendu en Inde durant les fêtes de fin d'année 2015, afin de voir de leurs propres yeux la situation ainsi que le travail effectué sur place. Elles ont pris de nombreuses photos, dont les plus belles ont été présentées au travers d'une exposition à la Galerie du Sauvage à Porrentruy.

Le vernissage a eu lieu le vendredi soir, amenant un nombreux public. La rue de la Chaumont avait été décorée pour l’occasion et du riz indien et de la soupe préparés par Catherine ainsi que des croque-monsieur y ont été servis. L’exposition s’est ensuite déroulée plus calmement jusqu’au dimanche soir, moment auquel les filles ont pu enfin s’accorder un repos bien mérité. Merci à elles pour cet énorme investissement, ainsi qu’à Pierre Thai qui les a aidées dans la préparation et l’affichage des photos, et bien sûr merci à tous ceux qui sont venus visiter l’exposition.

 

Manifestations en Suisse

En 2016, Happy Home a eu la chance de participer ou d’organiser pas moins de 10 manifestations, Expo-Photos non comprise. Au niveau des événements organisés par le comité et les Membres Actifs de la Fondation, on compte des participations au marché du Monde de la Journée Solidaire au CIP Tramelan, à la course du Mont-Terrible à Fontenais, au Championnat Jurassien de Natation à Boncourt, au Marché de la St-Martin à Porrentruy ainsi qu’aux Marchés de Noël de Boncourt, Fahy et Chevenez. Deux évènements ont été organisés de A à Z : une vente de grillades/salades à Porrentruy durant la foire du mois de juin ainsi que la traditionnelle vente de pâtisseries en septembre, dont des stands ont été tenus au Marché de Delémont et à la Foire de Porrentruy.

 

Différents groupes ou personnes ont aussi organisé d’eux même des évènements en faveur d’Happy Home : Charly Junod, rockeur amateur et parrain de longue date d’un enfant en Inde, s’est produit sur la scène du Caf’Arts à Prilly pour un concert de rock « musclé », offrant du même coup la totalité de la recette de la soirée à Happy Home. Les Brodeuses de Glovelier ont exposés durant l’automne leurs plus belles œuvres et ont reversé le bénéfice de l’événement à deux organisations, Aurore Happy Home et l’Ecole de l’Espoir. Le Groupe Missionaire de Bressaucourt a lui organisé sa traditionnelle choucroute en faveur d’Happy Home. Enfin, notons encore la collaboration avec les Ateliers Protégés Jurassiens qui ont développé, créé et vendu un Agenda 2017 dont la page de titre arborait les couleurs d’Happy Home.

 

Merci donc à toutes ces personnes ayant œuvré pour le bonheur des enfants en Inde, que ce soit les Membres Actifs ou les bénévoles, mais aussi et surtout toutes les personnes ayant pensé à la Fondation Aurore Happy Home et ayant décidé de la soutenir en reversant les bénéfices de leur événement.

 

Nouvelles en bref

  • Lors des fêtes de fin d’année, un petit garçon et sa famille sont venus nous rendre visite à l’orphelinat. Le garçon, Shahin, est malade du cœur et la famille a besoin de fonds de toute urgence pour pouvoir effectuer l’opération. Happy Home a décidé de soutenir cette famille : une récolte de fonds Light for Life sera donc effectuée début 2017 afin de pouvoir au plus vote sauver ce garçon.
  • Durant l’année, Jessica Maillard et Guillaume Rérat ont pu se rendre à deux reprises à l’orphelinat, en août et durant les fêtes. Un bon moyen pour de commencer à découvrir le fonctionnement du comité en Inde et les nombreuses subtilités de ce pays si étrange. En août, c’est Eric Marchand, de Moutier, qui les a accompagné, et durant les fêtes de fin d’année, Nathalie et Hugo Dague et Catherine Plomb. Ensemble, plusieurs travaux de rangement, rafraîchissement ou de nettoyage ont pu être effectués, autant à Masinagudi qu’à Vazhaithottam.
  • Pour Nouvel An, Danièle Chariatte, en compagnie de Kathia Pineau et de leurs maris respectifs, se sont rendus quelques jours à l’orphelinat. Ils ont pu profiter des danses des enfants, du gâteau, du feu de camp et de toutes ces petites choses qui rendent les fêtes de fin d’année si belle à Happy Home.

 

 

 

 

 

 

 

 

Fondation Aurore Happy Home - Rue Pierre Pelée 98 - 2904 Courtedoux
Tél. 032 466 40 42 -
CMS-Light v2.0 © www.WebExpert.ch