Galerie photos Devenir bénévole Plan du site
 Rechercher    

Les enfants d'Happy Home

Nous faisons tout pour offrir aux enfants d'Happy Home les meilleures conditions de vie possibles.

Au moment de la création de l'orphelinat, le nombre d'enfants soutenus ne s'élevait qu'à 7. Après quelques années, ils étaient prêt de 100 ! Depuis, le nombre d'enfants et d'adolescents soutenus s'est stabilisé à environ 75. Une 40aine vivent à l'orphelinat, le reste est disséminé dans les écoles ou collège de la région pour suivre une formation universitaire ou un apprentissage, à Ooty, Mettupalayam, Mysore, Coimbatore ou Chennai. L'encadrement est assuré par sept staffs, se chargeant de s'occuper des enfants, de préparer les repas et d'effectuer les nettoyages, ainsi que de deux gardiens (un de jour et un de nuit) et d'un jardinier. Les membres du personnel sont pour la plupart des habitants du village ou de ses environs.

 

La Fondation prend en charge les frais d’écolage et la pension des enfants suivant une formation. Une petite sommes est aussi donné mensuellement en "argent de poche" afin que les jeunes puissent, comme les autres, s'offrir un petit snack de temps en temps. Beaucoup ont maintenant terminé leur formation et travaillent dans la région ou plus loin, que ce soit à Coimbatore dans des entreprise d'informatique ou de marketing, à Gudalur dans des écoles, à Ooty dans des bureaux d'avocat ou même à Chennai dans une agence de placement. Dans la région, certains des jeunes sont maintenant gérant de Guest-House, électriciens ou travaillent dans les Baby-School.

 

Les enfants représentent bien la grande mixité présente en Inde, que ce soit au niveau du sexe (45% garçons et 55% filles), de la religion (60% hindous, 20% musulmans et 20% chrétiens) ou de l'appartenance sociale (castes des intouchables, tribus Adivasi, ...). Ils sont cependant pour la plupart enregistrés comme « SC (Scheduled Castes) » ou « ST (Scheduled Tribes) ». Il s’agit du terme officiel utilisé pour définir les habitants des castes et tribus répertoriées, autrement dit l’ensemble des castes d’Intouchables. Il n’est cependant plus possible actuellement de parler des « Intouchables », ce terme ayant été, en principe, proscrit par la Constitution indienne.

En soutenant Happy Home, vous redonnez le sourire et une vie meilleure à ces enfants! Ils vous disent "NANDRI", MERCI!

 

 

Fondation Aurore Happy Home - Rue Pierre Pelée 98 - 2904 Courtedoux
Tél. 032 466 40 42 -
CMS-Light v2.0 © www.WebExpert.ch